Le Blogue du BSL

« À la découverte de
notre Bas-Saint-Laurent »
Kamouraska découvre
Rivière-du-Loup

Jeu, 11 février 2021

Découverte de l'Éco-site de la tête du lac Témiscouata à Saint-Cyprien

Cet hiver, comme il nous est fortement recommandé de rester dans notre région, les responsables touristiques de chacune des MRC du Bas-Saint-Laurent ont décidé d'échanger leur place pour une journée. En effet, pour vous montrer qu'il y a toujours des endroits qui nous sont inconnus juste à côté de chez nous, chacune ira vivre un séjour chez sa voisine et vous partagera son expérience via le blogue « À la découverte de notre Bas-Saint-Laurent ».  

Je suis Yvonne Tremblay, native de Saint-Anne-de-la-Pocatière, j'aime mon travail puisqu'il me permet de découvrir, de faire connaître, de mettre en valeur les beautés et les secrets de la région! En effet, j'ai la chance d'être agente en tourisme et aux communications chez Promotion Kamouraska, depuis bientôt 4 ans.

PÊCHER SUR LA GLACE

Pêcher sur la glace m'intriguait, même si mes succès comme pêcheuse étaient jusque-là bien modestes. Marie-Hélène de Tourisme Rivière-du-Loup va satisfaire ma curiosité en me proposant une magnifique journée de pêche à L'Éco-site de la tête du lac Témiscouata situé à Saint-Cyprien. Il faut dire que je suis davantage une habituée de la plage en été que du lac gelé en hiver.

Nous débarquons un dimanche matin de janvier à l'Éco-site, avec nos permis de pêche en poche (obligatoire en passant), nos vers de terre, de quoi se réchauffer et manger. Nous voulons pleinement profiter des installations alors que le site est ouvert de 9 h 30 à 16 h les samedis et les dimanches. En arrivant au chalet d'accueil, le préposé (fort serviable et compétent) nous assigne la cabane de pêche numéro 3 à une dizaine de minutes de marche. La location, au coût de 50 $, inclut le bois de chauffage et les brimbales. Sachez que chaque permis de pêche donne droit à 5 trous dans la glace!

Arrivés sur place, nous nous activons à allumer le petit poêle à bois afin de réchauffer la cabane. Avec ses sièges d'autobus et sa table pliante, elle sera parfaite pour prendre une pause sur l'heure du dîner. La veille, nous en avions profité pour faire quelques provisions en faisant un crochet au Restaurant Bégonia de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup afin de nous procurer des plats à emporter. Sur le chemin du retour, nous avions également fait un arrêt au Gaz Bar Multiservice à Saint-Cyprien, afin d'acheter de la bière de la Microbrasserie Aux Fous Brassant de Rivière-du-Loup.

J'en profite d'ailleurs pour faire un aparté qui s'adresse aux motoneigistes du Bas-Saint-Laurent. Sachez que le sentier régional 544 arrive directement à la station-service. Lors de notre passage, une bonne dizaine d'aventuriers en profitaient pour faire une halte, le plein d'essence et se restaurer.

Mais revenons à nos poissons! Alors que la cabane se réchauffe, le préposé arrive avec son traîneau contenant nos 10 brimbales et une perceuse à glace pour faire les trous. En quelques minutes, nous sommes installés et l'attente s'amorce! Le soleil est arrivé, le ciel est bleu et il fait -8 degrés. Une journée parfaite pour s'initier à la pêche sur la glace.

Au bout de quelques minutes, nous en profitons pour aller rendre visite à nos voisins de cabane, situés à environ 25 mètres. Nous constatons que la bonne humeur est présente alors que les poissons sont au rendez-vous. Les enfants s'amusent en retirant les brimbales de l'eau et les poissons sont très nombreux ! Ils atteindront facilement leur quota de perchaude dans la journée.
Je constate également qu'un sentier de raquette débute tout près. On m'indique qu'il faut environ une heure pour le parcourir. Je devrai revenir bientôt! 

Un peu moins d'une heure avant la fermeture du site, le préposé vient nous voir et donne les dernières instructions pour fermer la cabane et récupérer les brimbales.

La journée a passé vite. Ce fut une première expérience vraiment plaisante. Abordable et amusante à faire en bulle familiale, c'est une activité à découvrir absolument cet hiver.

Alors, n'hésitez pas et faites comme nous, en cassant la glace!

Éco-site de la tête du lac Témiscouata
Tourisme Kamouraska
Tourisme Rivière-du-Loup

Ce blogue vous a inspiré? Partagez-nous vos découvertes en nous identifiant #bassaintlaurent sur les réseaux sociaux.

Zina et Nary qui s'initient à la pêche blanche @Catherine Beaudoin