Tourisme Bas-Saint-Laurent

Mes favoris

Un sentier pour chaque personnalité

Laura Martin, rédactrice

Rédaction

Laura Martin, Elle nous partage ses coups de coeur et ses trouvailles pour notre plus grand bonheur!

Dites-moi comment vous pédaler et je vous dirai où aller! Au Bas-Saint-Laurent, les circuits offrent des ambiances et des niveaux de difficulté variés, qui répondent aux envies de tous les types de cyclistes. Que vous aimiez vous balader mollo, en sifflotant et en parlant aux oiseaux, ou que vous préfériez souffrir en testant vos limites musculaires dans des pentes à pic, la région a tout ce quil faut pour vous contenter. Choisissez votre camp… et roulez en grand! 

Pour les gourmands

Sur le Circuit des églantiers, vous vous retrouverez dans le ventre du Kamouraska, moulinant entre le fleuve et les cabourons qui bordent la route 132. Ce parcours asphalté de 42 km s’étend de Rivière-du-Loup à La Pocatière, en passant par plusieurs charmants villages gâtés en commerces gourmands. Vous pourrez donc arrêter faire le plein à la Pizzéria des Battures, à la Maison de Jean-Baptiste ou au Jardin du Bedeau. Après tout, si vous faites du sport, c’est bien pour pouvoir vous régaler de douceurs à la fin! 

Marc Loiselle

Pour les chefs de clan

Plat mais pas plate, le Parc linéaire interprovincial Petit Témis s’avère le chouchou des familles, qui y trouvent de l’ombre et peuvent facilement rebrousser chemin quand les mini-mollets ne coopèrent plus. Empruntant une ancienne voie ferrée à partir de Rivière-du-Loup, la piste en gravier s’enfonce dans la forêt jusqu’à Témiscouata-sur-le-Lac, révélant des paysages indomptés, des odeurs sauvages et des sons nouveaux. À destination, une navette maritime pourra vous mener au parc national du Lac-Témiscouata. Pourquoi ne pas terminer cette belle randonnée par une visite sucrée au Domaine Acer?  

Pour les sportifs 

Comme son nom l’indique, le Circuit cyclosportif ne s’adresse pas aux cyclistes du dimanche. Entre Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Louis-du-Ha!-Ha!, vous n’aurez pas le goût de rire. Le dénivelé positif de 751 mètres vous amènera dans vos derniers retranchements. Mais c’est ce que vous aimez, non? Ce parcours de 55km s’avère un site d’entraînement idéal pour les athlètes en quête de défis. Pour vous récompenser à l’arrivée, pencherez-vous pour un souper gastronomique à l’Auberge du Chemin faisant ou pour des grillades au camping Témilac 

Pour les méditatifs 

Vous n’avez encore jamais mis les pieds sur l’île Verte? C’est le temps d’y remédier! Après avoir pris le bateau avec votre vélo, vous pourrez découvrir ce paradis reproduit dans le dernier Rabagliati. Vous pourrez traverser ce territoire paisible de long en large, en vous laissant bercer par la mélodie de la terre qui craque sous vos roues. Planifiez un moment de pleine conscience au pied du phare désigné «Lieu historique national du Canada». De retour sur le continent, vous pourrez terminer cette journée d’air pur avec une nuitée au Camping municipal de Trois-Pistoles. Gageons que vous ne vous veillerez pas tard…

Pour les festifs 

Avant d’aller vous amuser tout l’après-midi à la plage de Pohénégamook, offrez-vous une virée matinale dans le Circuit de la route des Frontières, à travers les collines boisées qui frôlent le Nouveau-Brunswick et le Maine. Bien en selle sur la route289, vous pourrez contempler la forêt généreuse et le majestueux lac, tout en réfléchissant à vos plans pour la soirée. N’oubliez pas d’y inclure la microbrasserie Le Secret des dieux, qui connaît la recette pour vous aider à décompresser et vous faire de nouveaux amis.

Joannie Ouellet

Pour les contemplatifs 

Pour vous, les panoramas, c’est tout ce qui compte. Quitte à devoir vous taper d’interminables montées pour y arriver. Oui, d’accord, le Grand circuit maritime, qui fait une boucle de 60 km à partir de Rimouski, torturera vos cuisses. Vos douloureux efforts seront toutefois récompensés par la vue que vous offriront Sainte-Luce et Sainte-Flavie sur le fleuve Saint-Laurent. Si vous êtes encore capables de marcher en débarquant de votre selle, allez visiter le site historique maritime de la Pointe-au-Père ou faire une saucette rafraîchissante à la plage de l’Anse-aux-Coques. Cette journée fera du mal à vos jambes, mais plus de bien à vos yeux. Promis.  

RimouskiMathieu Dupuis