Explorer

Routes et circuits

Route des Navigateurs

Bien plus qu’un fleuve…

Par l’est, vous abordez le Bas-Saint-Laurent par la région du Kamouraska, à La Pocatière. Vous traversez ensuite une enfilade de petits villages tranquilles qui recèlent des maisons d’allure victorienne, tournées vers le fleuve, rappelant les stations balnéaires du début du XXe siècle.

À partir de Rivière-du-Loup, le fleuve s’élargit à tel point qu’on le qualifie maintenant de « mer », large de 23 kilomètres. Ici commence « La route des Phares ». Vous pouvez en visiter trois sur le territoire du Bas-Saint-Laurent. C’est aussi de cet endroit que le fleuve offre des visites aux îles ou des départs pour l’observation des baleines. Dans le secteur de Trois-Pistoles, laissez-vous conter quelques légendes et découvrez la culture basque.
De Saint-Simon au Bic, la route longe momentanément des pics et des barres rocheuses. Le fleuve se laisse apercevoir entre les montagnes et les îles du Bic, formant à cet endroit l’un des paysages les plus remarquables de la région.

Arrêtez-vous au parc national du Bic; les multiples activités rendent accessibles toutes les beautés naturelles du site. Rimouski, la métropole régionale, s’ouvre largement sur le fleuve. On y observe la « mer » de plus près en flânant sur la promenade littorale aménagée ou, quelques kilomètres plus loin, sur la plage de sable fin de Sainte-Luce.

Que vous soyez capitaine ou moussaillon, venez voguer sur la route des Navigateurs!

La route des navigateurs (mp3)

Historique
La route des Navigateurs est née en 1996 en tant que projet pilote ayant pour but d’encourager les touristes à utiliser la route 132 pour traverser la région afin de profiter des attraits. De cette façon, Tourisme Bas-Saint-Laurent mettait de l’avant un moyen de soutenir l’industrie touristique dans ce secteur affecté par l’arrivée de l’autoroute 20.

En 2002 et 2006, le renouvellement de la route des Navigateurs a été accordé dans le cadre du programme de signalisation des routes et circuits touristiques.

En 2006, des modifications ont été apportées à la route, faisant en sorte que le tracé ne soit plus uniquement sur la route 132, mais qu’il favorise la voie passant le plus près du fleuve, par exemple en empruntant les rues à l’intérieur des villages de Kamouraska, de Notre-Dame-du-Portage, de L’Isle-Verte, de Trois-Pistoles et de Sainte-Luce.

La route des Navigateurs se veut aussi le témoin de la colonisation de la région et de son attachement au milieu maritime. Les Bas-Laurentiens ont un rapport très particulier avec le fleuve, ne serait-ce que par les produits qu’ils en tirent, qui bien souvent sont aussi leur gagne-pain. Chacun se sent privilégié de pouvoir vivre à proximité de ce grand fleuve. Aujourd’hui, les touristes apprécient son côté apaisant, les activités qu’on y pratique et la beauté unique de ses couchers de soleil. Mettre en valeur cette route, c’est permettre à tous les touristes de bénéficier de cette voie d’eau reconnue dans le monde.

Pour en savoir plus sur l’histoire du Bas-Saint-Laurent, visitez : http://bassaintlaurent.org/region/histoire.htm