ARCHIVES

IMG_2417

Avis important : les frileux s’abstenir ! Quelle belle fin de semaine nous avons vécu au parc national du Bic. Au menu : un accueil chaleureux, une randonnée en trottinette des neiges, une soirée d’initiation à l’astronomie et, la cerise sur le sundae : un dodo dans l’un des igloos du parc… et le tout, dans un paysage hivernal pittoresque ! Quoi demander de plus…

Nous avouons être déjà totalement vendues aux charmes des paysages séduisants et envoûtants de ce parc situé en bordure du Saint-Laurent. D’une superficie totale de 33,2 km2, dont près de la moitié sont en territoire marin, il a été créé en 1984 afin de protéger et de mettre en valeur un échantillon représentatif de la région naturelle du littoral sud de l’estuaire du Saint-Laurent. Nous l’avons déjà découvert sous toutes ses coutures en été. Kayak de mer, randonnée pédestre et observation des nombreux phoques communs et gris qui donnent vie aux côtes marines du parc ont à plusieurs reprises animé nos journées d’été… mais en hiver ?!? Jamais… Quelle erreur ! Nous vous promettons qu’il n’y aura plus aucun de nos hivers qui ne verront pas le parc national du Bic.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous sommes dirigés vers le Bic en cette belle fin de semaine de février. À notre arrivée, nous avons été brillamment accueillis par la belle Stéphanie qui nous a expliqué la panoplie d’activités originales et énergisantes à faire durant l’hiver au parc national du Bic. Randonneurs, raquetteurs et skieurs nordiques y trouveront leur compte. Plusieurs kilomètres de sentiers sont très bien aménagés et tracés de façon à accéder à de magnifiques points de vue sur le fleuve et ses îles. Plusieurs possibilités d’hébergement sont également disponibles. Que ce soit en refuge ou en yourte (pour les douillets), en igloo (pour les semis courageux… est-ce nous ça ?!?) ou encore en camping d’hiver (pour les courageux… mmmm, pas tout de suite…), passez une nuit hivernale sous un ciel étoilé au parc national du Bic demeure une expérience à vivre. Pour notre part, nous avons opté pour l’avantageux forfait Nunabic incluant une nuitée en igloo, une paire de raquettes, le sac de couchage et le matelas de sol. Ne reste plus qu’à apporter votre sourire… et de gros, très gros, bas de laine !

Voici les fameuses trottinettes des neiges ! Elles se conduisent comme un guidon de vélo.

Pour notre part, nous avons finalement été séduits par les fameuses trottinettes des neiges du parc… Pouvons-nous essayer ces drôles d’engins ressemblant à de petits traîneaux à chiens ? Mais bien sûr… au grand dème de nos raquettes qui sont demeurées dans le coffre arrière de notre voiture. Que de plaisir nous avons eu à découvrir divers sentiers du parc et, surtout, a dévalé les pentes qui se présentaient à nous.

Les joues rouges et le nez qui coule, on revient sur notre site d’hébergement pour découvrir notre abri de neige ainsi que le relais (chauffé à l’avance pardon !). Ragoût de boulettes, beans et patates au menu dégustés au coin d’un bon feu dans un poêle à bois : vive les joies du camping d’hiver ! Le ventre bien rempli, on retourne vers l’accueil du parc pour être initiés à l’astronomie par des passionnés. Il s’agit de l’une des nombreuses activités hivernales offertes par le parc dans leur programmation Joues rouges. Consultez-la !

Voilà maintenant le moment venu d’installer notre kit du parfait campeur d’hiver. Mmmm, pas tout de suite… Après quelques guimauves et saucisses grillées dans le poêle à bois et englouties dans la chaleur invitante du relais, nous voilà enfin prêts à affronter notre nuit dans la neige. Avec nos lampes frontales (un indispensable !), on se dirige vers notre igloo. On installe nos matelas de sol, on déroule nos sacs de couchage, on se blotti les uns contre les autres et nous voilà partis pour une bonne nuit de sommeil… À noter que l’espace est restreint et suffisant pour trois adultes ou encore deux adultes avec deux enfants. Pas plus… à moins que vous aimiez vous coller de près ! Ne vous gênez pas pour vous habillez très chaudement, les nuits sont fraîches…

Que c’est beau le parc national du Bic… Il offre une expérience tout aussi belle, mais ô combien différente en fonction des quatre saisons québécoises. Entre les quatre, notre cœur balance… Mais pourquoi choisir ?!? Y allez 4 saisons, c’est l’adopter !
AUTRES ACTIVITÉS À FAIRE AU PARC L'HIVER : Ski nordique, obseration de la faune, nuitée en yourte et Ski-Vel (pour personne à mobilité réduite).

Parc national du Bic
3382, route 132 Ouest, C.P. 2066
Le Bic (Québec) G0L 1B0

Téléphone : 418 736-5035
Télécopieur : 418 736-5039

Courriel : parc.bic@sepaq.com

Réservations :
1 800 665-6527
En ligne : www.sepaq.com/pq/bic/


Melanie et Esther Blier


Écrire un commentaire