ARCHIVES

100_0204

François à l'abordage de la piste cyclable du Parc linéaire du Petit-Témis!

En ce bel été 2012, j'ai redécouvert une passion de ma tendre jeunesse: le vélo! J'ai pu vérifier la maxime qui dit que savoir monter à vélo, ça ne se perd pas. C'est bel et bien vrai, à l'exception de mes pauvres fesses qui ont crié Au secours! après une longue randonnée à la découverte de la  région du Témiscouata... Pour leur part, elles avaient oublié leur endurance de jadis à enfourcher gaiement, pendant plusieurs heures, la selle de ma monture à deux roues à la découverte des trésors des environs.

Les amateurs de la pratique du vélo peuvent sans contredit sustenter leur passion sur le réseau cyclable du Bas-Saint-Laurent. Tantôt sur de jolies routes de campagne peu fréquentées, d'autres fois sur un vaste choix de sentiers balisés, vous pourrez choisir ce qui convient le mieux à vos attentes. La Route verte constitue un choix judicieux pour parcourir notre belle région touristique de manière sécuritaire tout en découvrant une multitude de paysages à couper le souffle. Vous pouvez d'ailleurs vous référer au programme Bienvenue cyclistes! pour planifier votre séjour et vous procurez la Carte régionale du Réseau cyclable du Bas-Saint-Laurent sur bassaintlaurent.ca.

La portion sud du Parc linéaire du Petit-Témis est magnifiquement aménagée. Les cyclistes seront ravis de leur randonnée!

Pour ma part, j'ai choisi d'emprunter la section sud du Parc linéaire interprovincial Le Petit Témis qui relie Rivière-du-Loup au Québec à Edmunston au Nouveau-Brunswick en proposant près de 134 kilomètres de piste cyclable. Située sur l'emprise d'une ancienne voie ferrée, la section Sud est constituée de gravier et est entièrement réservée aux cyclistes et aux piétons. Offrant une dénivellation des pentes ne dépassant jamais 4 %, elle représentait un excellent choix pour me dérouiller après plus de deux décennies sans pratique de vélo (est-ce que je vous ai mentionné que mes fesses avaient oublié ce que c'était?). Mon chum a aussi décidé de relever le défi avec moi pour faire cette longue randonnée en vélo de deux jours. Alors, j'emprunte la monture de ma soeur (ma chère partenaire blogeuse), nous remplissons notre glacière de collations et de breuvages, nous préparons nos bagages et nous partons en direction de Témiscouata-sur-le-Lac, secteur Cabano. Le défi est de parcourir aller-retour les 63 kilomètres de la portion Sud de Cabano jusqu'aux frontières du Nouveau-Brunswick (mais ça fait 120 kilomètres ça! Ouach, mes fesses!). Nous avons écouté les judicieux conseils d'amis cyclistes qui nous ont fortement conseillé le tronçon entre Cabano et Ville-Dégelis pour la beauté des paysages qu'il offre. Nous n'avons pas regretté ce choix: cela a été tellement agréable de longer le lac Témiscouata et de dégourdir nos fcorps endoloris dans l'eau du lac à partir des plages publiques qui ont ponctué notre parcours. Mes muscles en éveil ont fortement apprécié plusieurs des nombreuses haltes qui jalonnent la portion Sud du Parc linéaire, soit une à tous les 2 kilomètres! Le cyclotourisme nous a permis de découvrir sous un autre angle les jolies secteurs de Témiscouata-sur-le-Lac, Cabano et Notre-Dame-du-Lac et ainsi que la municipalité de Dégelis où nous avons fait des arrêts bien mérités. Que ce soit la halte de la Gare ou le parc Clair Soleil de Cabano, le Centre de plein air de Notre-Dame-du-Lac ou la marina de Dégelis, les arrêts proposés sont nombreux et vous permettront de profiter pleinement de votre parcours en vous baignant, en franchissant de splendides ponts sur chevalets surplombant le lac ou encore en dégustant un cocktail sur une terrasse ensoleillée sans jamais vous éloigner de la piste cyclable.

Notre parcours a été ponctué d'arrêts bien mérités. Ici au coeur de Dégelis.

Allez et faites comme nous! Quelle belle façon de découvrir le Bas-Saint-Laurent que d'emprunter ses pistes cyclables. Pour ma part, j'ai redécouvert une autre passionnante façon de faire du plein air: le vélo. À peine revenus de notre périple que nous prévoyons déjà parcourir la section Nord du Parc linéaire interprovincial Petit-Témis qui relie Rivière-du-Loup à Cabano. Que nos fesses se fassent à l'idée : elles devront s'endurcir!!!

Pour plus d'information, visitez le www.petit-temis.com.


Melanie et Esther Blier


Écrire un commentaire