ARCHIVES

Skieur au mont Comi

Juste après la Saint-Valentin, c’est le rendez-vous des amoureux de la poudreuse et des sous-bois au Téléfestival du Mont-Comi.

Depuis plusieurs années, je ne manque pas cette superbe occasion de retrouver des amis, sur mes planches de télémark.

La danse des télémarkeurs, en guise de réchauffement

Cette année, sûre de commencer mon samedi matin en lionne, je m’assois confiante sur le télésiège encore glissant d’une petite neige fine tombée durant la nuit et… plonge tête première à deux pas de l’embarquement. Il y a une bonne quarantaine d’années que je n’avais pas subi ce déshonneur!

Par la suite, dans les sous-bois encombrés et pentus à souhait, on cesse assez rapidement de compter les chutes moelleuses. Les miennes, et celles des autres!

Les joies de la poudreuse

Marie-Claude un peu mal prise dans la neige.

Une ou deux minutes plus tard. Elle va s'en sortir!

 

Parfait pour discuter entre amis!

Audrey, 10 ans, regarde tout ça de haut

En position de départ

En après-midi avait lieu la course Jean-Louis-Arsenault, une compétition amicale où même les skieurs-tortues montent sur le podium. L’important n’est pas seulement de bien skier, mais de finir avec le sourire.
 
 
 
 
 
 
 
 

La plus belle partie de la montagne

Voilà le poma. Il le tient avec une main: c'est un habitué.

Au Parc du Mont-Comi, il y a un engin, archaïque, qui donne accès à une des plus belles parties de la montagne : le poma. C’est un truc qu’on se met entre les jambes, un peu comme un balai de sorcière, en serrant très fort les fesses parce que ça démarre en trombe. Et on prie pour ne pas qu’il s’arrête en pleine remontée… on prie mentalement, parce qu’on a déjà les deux mains pleines de bâtons et du manche à balai. Et, même sans bâtons, je vous jure que les snowboarders, tout croches autour du manche, stressent encore plus! Mais l’effort vaut le coup. Les pistes sont parmi les plus belles que je connaisse au Québec.

 
 
 
 

Dans ce cas-ci, c'est le traîneau qui glisse, et grand-maman qui tire.

Parlant des adeptes de la planche à neige, vous aurez compris que le Mont-Comi accueille tous les sports de glisse. En fait, c’est un repaire d’amateurs de neige naturelle, abondante, pas damée partout, avec des pistes allant de faciles à très très difficiles, et au chalet, une atmosphère fort sympathique où vous rencontrerez des gens de tous âges  qui aiment la neige!

 
 
 
 
 
 

Lien vers la vidéo : Le Parc du Mont-Comi, pour les fous de la neige

Parc du Mont-Comi

300, chemin du Plateau

Saint-Donat-de-Rimouski G0K 1L0

Tél. : 418 739-4858

Conditions de neige : 419 739-4066

www.mont-comi.ca


Nathalie Le Coz


2 commentaires


28 février, 2012 à 11 h 30 min

Marie-Geneviève dit:

Je ne raterais pas un téléfestival! Les gens sont hyper sympathiques et la neige est toujours belle (même quand il en manque partout ou presque dans la province). D’année en année, on y retourne faire le plein d’énergie et de belles histoires!

15 mars, 2012 à 22 h 40 min

Sylvie dit:

Les gens viennent de partout pour ce super festival et celle belle montagne. Et cette année, le soleil était au rendez-vous!

Écrire un commentaire