ARCHIVES

Un des chars allégoriques du Déflié de Noël Desjardins.

Bonjour! Cette fois-ci, je vous emmène avec moi à Rivière-du-Loup. J'y étais la fin de semaine dernière à l'occasion de la 8e édition de l'événement Noël Chez-Nous.

Ça fait quelques années que j'entends parler de cet événement et je n'avais jamais pris le temps de parcourir les 100 km entre Rimouski et Rivière-du-Loup pour y participer. J'aurais dû le faire bien avant!

L'événement durait cinq jours, du mercredi 2 au dimanche 6 novembre, et j'y étais du samedi après-midi au dimanche matin. C'est évidemment peu compte tenu de la programmation offerte à la population régionale et à la clientèle touristique mais, cet automne, il faut que je navigue entre mon travail d'édimestre, d'enseignant en Techniques de tourisme au Cégep de Matane et autres activités bénévoles. Bon assez parlez de moi et passons aux choses sérieuses - oups, mauvais choix de qualificatif - joyeuses!

Une grande majorité des activités du Noël Chez-nous se déroulent sous ce très grand chapiteau.
Le chapiteau Loto-Québec au parc du Campus-et-de-la-Cité, principal site des activités.

Je l'ai déjà écrit et le répète, un événement ou un festival, quelque que soit sa nature ou sa thématique, doit avoir été adopté par la population locale et régionale avant de gagner les coeurs des gens de l'extérieur. Noël Chez-Nous en fait la preuve. D'ailleurs, je vous parle un peu plus loin d'une bénévole un peu particulière...

Pourquoi célébrer Noël avant l'heure

Vous vous demander peut-être quelle mouche a piqué certains Louperivois et les a incités à s'embarquer dans ce projet? Voici une partie de la réponse extraite du site Internet de l'événement.

« Cet événement est né d'une volonté à la fois individuelle et collective de partager et de stimuler avec tous les Louperivois et Louperivoises, la magie de Noël, afin que la ville de Rivière-du-Loup devienne la Ville de Noël au Québec.

Rêvée au début 2003 par une passionnée de Noël, France Kandell, la première édition a été annoncée officiellement en novembre de la même année. (...) Pendant dix-huit mois, les lutins fondateurs ont déployé leurs efforts pour concevoir cet événement magique. »

Et depuis ce temps, des centaines de bénévoles relèvent leurs manches chaque année pour recréer cette ambiance pour le bénéfice des résidents et des visiteurs de tous âges, font en sorte que Rivière-du-Loup soit le première à sortir ses décorations.

Qu'y avait-il cette année?

En premier lieu, plusieurs activités se déroulent sous un grand chapiteau (le chapiteau Loto-Québec) facile d'accès et planté dans le parc du Campus-de-la-Cité à proximité des bureaux de Tourisme Rivière-du-Loup et du Musée du Bas-Saint-Laurent. Parmi celles-ci, mentionnons : un déjeuner de Noël des lutins lève-tôt, ateliers de fabrication de décoration de Noël, des soupers, des concerts dont celui de la Bottine souriante et d'autres groupes de la région, des spectacles pour enfants, des chants de Noël (ben évidemment!) et encore d'autres activités.

À celles-ci, il faut ajouter une exposition par des élèves de niveau primaire au Musée du Bas-Saint-Laurent, des visites aux personnes âgées dans leurs foyers, une croisière thématique, une visite du site Noël au Château, etc.

Marché de Noël

Un des kiosques au Marché de Noël.
Un des kiosques au Marché de Noël.

Toujours sous le grand chapiteau, le Marché de Noël a réuni 55 exposants. C'était définitivement l'endroit à privilégier pour un premier magasinage des fêtes. On y trouvait notamment des artistes et artisans ainsi que des producteurs bioalimentaires rencontrés tout au long de l'été dans les marchés publics de Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles et Rimouski. Plusieurs offraient leurs produits dans des emballages-cadeaux. J'ai d'ailleurs compris sur place pourquoi le Père Noël faisait légèrement de l'embonpoint... Produits de l'érable, huiles de canola, poissons et fruits de mer, etc.

Défilé de Noël

Un des chars allégoriques du Déflié de Noël Desjardins.
Un des chars allégoriques qui a fait la joie des jeunes et moins jeunes lors du Défilé de Noël Desjardins. (©2011 Françcois Drouin, infodimanche.com)

Le Défilé de Noël Desjardins a sillonné les rues de Rivière-du-Loup le samedi à compter de 19h. Est-ce que j'ai aimé? Je pourrais vous dire oui (avec les doigts croisés dans le dos...) mais dans les faits, je n'ai pas le don d'ubiquité... En effet, je me suis rendu au grand chapiteau, point final ou presque du trajet du défilé, à 19h. À 20h, les chars allégoriques n'étaient pas encore en vue et j'avais un souper en tête-à-tête avec une amie dans un restaurant (je vous en parlerai d'ailleurs dans un autre texte très bientôt, pas l'amie mais le souper bande de curieux).

Alors, pour me faire pardonner, je vous invite à lire l'article de François Drouin intitulé « Noël Chez nous : la magie toujours au rendez-vous » sur Infodimanche.com. D'ailleurs, la photo à la Une est la sienne.

J'ai pété le feu!

Un petit aperçu des feux d'artifice.

J'ai peut-être manqué le défilé mais je peux vous dire que je me suis repris avec les Grands Feux de Noël BML. Encore une fois, les feux se sont déroulés dans une zone sécurisée du parc du Camous-et-de-la-Cité. Il y avait bien du monde sur place pour y assister. Par contre, les résidents de certains secteurs de la ville ont pu également les voir de loin.

D'une durée intéressante et sur un fond musical, les spectateurs en ont vu de toutes les couleurs! Je ne connais pas les vrais noms de toutes les fusées projetées au ciel ce soir-là mais il y en avait de toutes les sortes.

J'ai oublié de vous dire qu'il faisait assez frisquet mais que la température a été vite oublié dès le début des feux. Par contre, mon appareil photo lui n'a pas vu la différence. Il a littéralement gelé sur place... La photo ne rend pas justice; il faudra donc venir les voir sur place l'an prochain.

Un peu loin de chez elle pour faire du bénévolat

Diane Chevrier de Prévost entourée de Sylvie Cyr et Suzette de Rome.
Notre bénévole des Laurentides, Diane Chevrier, pose à l'entrée du Marché de Noël entourée de Sylvie Cyr, bénévole et de Suzette de Rome, responsable du marché.

Finalement, je vous ai promis au début de l'article d'une bénévole un peu particulière.

Elle s'appelle Diane Chevrier et habite à Prévost dans les Laurentides. Cette éducatrice spécialisée, native de Montréal, et folle de Noël (c'est pas moi qui le dit, c'est elle!) a eu connaissance du Noël Chez-Nous en feuilletant un dépliant de Loto-Québec sur les feux d'artifices au Québec.

Si elle connaissait les régions de l'autre côté du fleuve (Charlevoix et le Saguenay), elle n'avait jamais mis les dans notre partie de la rive-sud. C'est maintenant chose faite puisqu'elle est tombée en amour avec Rivière-du-Loup, le Kamouraska et le Bas-Saint-Laurent à un point tel, qu'elle prend désormais quelques jours de vacances en novembre pour se joindre aux quelque 1000 bénévoles (si vous comptez tous celles et ceux impliqués dans le défilé) depuis 5 ans.

Quand je lui ai demandé ce qu'elle cherchait en s'impliquant ainsi dans une ville assez loin de chez elle (500 km...), elle m'a répondu qu'elle a toujours été une fille de famille, qui aime la paix, le fleuve tout en étant plutôt sociable et accueillante, et que tout cela, elle le retrouvait à Rivière-du-Loup, notamment durant cet événement. Une partie de son âme est ici.

Et la carotte?

Je ne pouvais évidemment pas oublié ma carotte préférée. À vous de la trouver. Sa tuque provient du site Lesimporfaites.com.

Coordonnées

La prochaine édition du Noël Chez-Nous se déroulera du 31 octobre au 4 novembre 2012. Pour de plus amples informations :

Noël Chez-Nous à Rivière-du-Loup
C.P. 741
Rivière-du-Loup (Québec) G5R 3Z3
Téléphone : (418) 714-NOËL (6635)
Courriel : info@noelcheznous.com
Site Internet


Michel Hebert


Écrire un commentaire